Buffy The Vampire Slayer·Séries TV

Welcome to the Hellmouth { Part 4 }

Je tiens à le dire : j’ai honte ! Cela fait environ six mois que je n’ai pas écrit, et par dessus le marché le site a gentiment fêté son premier anniversaire sans moi (je n’ai même pas été invitée à la fête, pour vous dire…).

Aujourd’hui, je rattrape tout ça en vous proposant ce que je vous dois depuis un an, à savoir la fin du questionnaire sur Buffy The Vampire Slayer.

Comment ça, vous aviez oublié ?!

16 . Selon vous, combien de fois avez-vous vu la série en intégralité ?

Je serais incapable de répondre à cette question… Il s’agit de la première série que j’ai achetée en DVD en intégralité, et fut un temps je me faisais un rewatch par an. Rien que ça !
Cependant, depuis que j’ai décidé d’étoffer ma liste de séries à suivre (et, surtout, depuis que je les suis au fur et à mesure de leur sortie en VOST), je regarde cette série bien moins souvent, et je mets plus de temps à la terminer. Par exemple, le rewatch actuel a été débuté en octobre 2016, et je n’en suis qu’à la saison 5.

Je pense l’avoir vue une dizaine de fois. Et je continue de découvrir des petits détails, surtout depuis que je suis passée à la VOST. Des allusions, ou encore des faux-raccords. Récemment, j’ai remarqué une caméra présente sur un plan de l’épisode « This Year’s Girl », à savoir au moment où Buffy et Faith se battent chez les Summers et tombent dans les escaliers. Oui, maintenant, vous n’allez voir que ça et j’ai gâché votre visionnage pour toujours ! Et je le vis plutôt bien !

17. Quel est votre méchant préféré ?

J’ai l’impression d’avoir déjà répondu à cette question, mais comme cela fait longtemps… Au final, j’ai deux méchants préférés. Je suis incapable de trancher entre les deux, alors je ne ferai pas de jaloux.

Tout d’abord, le Maire. Sa relation avec Faith est une des grandes forces de la saison 3, et son humanité le rend plutôt sympathique et intéressant. Pourtant, je pourrais citer Spike et Drusilla également, je les aime vraiment beaucoup. Eux aussi ont leur part d’humanité malgré leur absence d’âme, et l’amour qu’ils se portent est réel et sincère. Bien qu’après avoir vu et revu la série, il devient compliqué de considérer Spike comme un « méchant » lorsque l’on connait son évolution.
Mais, je ne sais pas… Je trouve le Maire vraiment touchant, notamment lorsque Faith tombe dans le coma. Il l’aime réellement comme un père, et c’est ce qui va précipiter sa fin.

Ensuite, et je ne le dirai jamais assez, j’adore Glory ! Pourtant, quand on y regarde bien, elle cherche uniquement à rentrer chez elle et, tout comme le Maire, c’est un personnage plus humain que certains humains présentés dans la série. Au final, on a beaucoup de peine pour elle (surtout qu’elle doit partager son corps avec Ben, aoutch). C’est un personnage à la fois victime et bourreau, les deux étant liés car elle n’a pas d’autre choix que de s’en prendre aux humains afin de maintenir sa santé mentale le temps de trouver un moyen de repartir, la forçant à ressentir ces émotions dont elle se passerait bien. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir recours à n’importe quel moyen, violent ou non, afin d’arriver à ses fins (et pourquoi elle s’en priverait, après tout).
C’est un personnage fort, drôle, magnifique mais totalement centré sur sa personne, et son côté psychotique la rend à la fois effrayante et attachante. Elle est très directe, voit le monde tel qu’il est réellement, ni plus ni moins. Et on lui doit, à mes yeux, une des plus belles et des plus vraies des citations de la série :

« Quand j’observe ce monde auquel tu veux absolument appartenir, tout ce que je vois c’est six milliards de dingues qui cherchent un raccourci vers la sortie. Ils sont tous cinglés. Regarde-les, tout le monde boit, fume, se drogue. Ils se tirent les uns sur les autres ou bien ils se font tout bonnement sauter la cervelle pour ne plus voir ça. Et c’est moi la cinglée ? Chérie, je suis la seule borgne dans ce royaume d’aveugles parce que moi j’admets que ce monde me rend dingue. »



18. Quelque chose que vous regrettez dans la série ?

Je regrette certainement plein de petites choses, des broutilles car globalement la série est parfaite telle qu’elle est !

Cependant, j’aurais aimé que le personnage de Jenny Calendar ne disparaisse pas aussi rapidement. Je pense qu’elle avait encore beaucoup à apporter à la série et, même si sa mort sert notamment de prise de conscience à Buffy sur le fait qu’Angelus est un ennemi à abattre, elle avait encore beaucoup d’intérêt vivante. Selon moi. Malgré tout, la course-poursuite dans le lycée suivie de son meurtre reste une des plus belles scènes de la série, sur le plan esthétique et de par le fait qu’on ne peut s’empêcher de retenir son souffle, en vain.

Je regrette aussi la fin de saison 4, et l’intrigue autour d’Adam et des expériences sur les membres de l’Initiative, notamment sur Riley. Ça n’a servi qu’à l’affaiblir et à lui donner moins d’intérêt dans la série, le faisant passer pour un boulet pour Buffy à plusieurs reprises. Alors que tout ce qu’il voulait c’était se battre à ses côtés en égal. Riley est un personnage peu apprécié, et pour moi c’est juste parce que ce personnage a été très mal exploité et rendu faible alors qu’il se voulait fort et protecteur envers la Tueuse.

Si je devais noter un troisième point, je dirais (et je serais peut-être un peu hors-sujet) que je regrette la suite qu’ils ont donnée avec les comics. J’ai lu la saison 8, et je n’ai pas adhéré du tout. Je trouve que c’est vraiment parti dans tous les sens, le support permettant surement plus de libertés. Mais là, je trouve qu’on s’est trop éloignés de l’univers d’origine qui restait réaliste, et je n’ai pas aimé ce qui a été fait suite à l’arrêt de la série télévisée. Je ne me retrouve juste pas dans les comics.

19. Quel impact la série a eu sur votre vie ?

Même si j’aime cette série depuis vingt ans, je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle a eu un profond impact sur moi. Je pense néanmoins que, même si j’ai toujours baigné dans cet univers, BTVS est la série qui m’a fait aimer les séries. Qui m’a donné envie d’en regarder toujours plus.

En revanche, cette série a sûrement eu un gros impact sur les séries en général, mettant en avant toujours plus de personnages féminins forts et affirmés. BTVS a traité de tous les domaines qui font désormais partie intégrante des séries d’aujourd’hui, mais de manière naturelle et non exagérée ou totalement stéréotypée comme c’est parfois le cas.

Je pense notamment à l’homosexualité, qui a été intégrée à tâtons avant de devenir partie intégrante du show. Je ne peux m’empêcher de dire « à tâtons » car je me fais toujours cette réflexion, quand je regarde l’épisode « Restless », que pendant le rêve de Xander on peut apercevoir Willow et Tara plutôt proches. Mais, quand vient le moment où elles s’embrassent, la caméra les quitte et se fixe sur Xander et sa réaction face à leur baiser. Au lieu de le montrer. Était-ce encore tabou à l’époque ? Whedon essayait-il de faire accepter ce couple avant de montrer leur intimité ? Ou était-ce un choix uniquement lié à la nature-même un peu spéciale de l’épisode et l’idée était vraiment de focaliser sur Xander et non les filles. Tout ce que je sais, c’est que je bloque toujours sur ce plan, surtout quand on sait que les relations homosexuelles ne sont plus cachées dans les saisons suivantes. Bien au contraire, la relation Willow-Tara est particulièrement mise en avant lorsque Tara devient la victime de Glory.


20. Y a-t-il une série actuelle qui, selon vous, serait la digne héritière de Buffy ?

Je ne pense pas que l’on puisse parler d’héritage. À l’époque, ils ont beaucoup misé sur le Girl Power, notamment avec Charmed, Dark Angel ou encore Veronica Mars. Mais, aujourd’hui, je n’ai pas ce ressenti dans les séries que je regarde actuellement. Pour moi, la série qui se rapproche beaucoup de l’univers « je combats les démons parce que c’est un peu mon destin », c’est Supernatural et elle est menée par un casting principalement masculin. J’aurais peut-être pu citer Jessica Jones, mais elle fait partie d’un univers étendu composé de héros majoritairement masculins dans Marvel’s The Defenders.

Néanmoins, j’apprécie particulièrement le personnage de Skye/Daisy dans Marvel’s Agents of SHIELD, qui me fait parfois penser à Willow, passant du rôle de la jeune hackeuse à celui de super-héroïne ultra-badass, avec une phase un peu dark.

Du coup, peut-être pourrait-on plutôt parler en termes d’inspiration, mais certainement pas d’héritage selon moi. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Welcome to the Hellmouth { Part 4 } »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s